Recrutement 2018 : Grille d’entretien et questions à éviter

Une offre d’emploi bien rédigée et bien diffusée peut intéresser un grand nombre de candidats. Après examen du CV et de la lettre de motivation, une première sélection est faite. Reste maintenant à trouver le ou la candidate idéal(e) pour le poste. Ce choix va se faire grâce à l’entretien d’embauche. Alors quelle grille appliquer ? Et surtout, y a-t-il des questions à ne pas poser ?

La grille d’entretien : le fil directeur de la rencontre

bon à savoir

Construisez votre grille de façon chronologique et en entonnoir :
de la première impression sur le candidat jusqu’aux détails de son poste.

La grille d’entretien est basée sur une série de questions auxquelles le candidat doit répondre.

Préparées à l’avance, elles ont un ordre précis qui va donner une ligne directrice à votre rencontre. Une grille d’entretien bien construite va vous permettre d’établir clairement les compétences d’un candidat, de cibler ses points forts et ses points faibles (expérience, maîtrise d’un logiciel…).

Cela peut sembler rébarbatif mais une fois la grille établie, elle vous permettra de juger tous les candidats sur les mêmes critères et donc de les comparer aisément.

Découvrez comment construire votre grille pour obtenir toutes les informations nécessaires et éviter les impairs (questions illégales, non pertinentes…).

Les règles d’une grille d’entretien bien construite

Première chose à faire pour créer une grille d’entretien : définir des catégories et des sections dans lesquelles les questions seront rangées.

Par exemple :

Catégorie 1 : Premières impressions

  • Ponctualité
  • Présentation
  • Politesse
  • Sourire

Catégorie 2 : Connaissance de l’entreprise

  • Connaissiez-vous notre entreprise avant de postuler ?
  • Connaissez-vous nos produits/services ?
  • Pouvez-vous citer nos concurrents ?
  • Pourquoi voulez-vous nous rejoindre ?

Catégorie 3 : Formations et expériences professionnelles

  • Quelles études et formations avez-vous suivies ?
  • Quelles expériences avez-vous pu acquérir à un poste différent ?
  • Quelles expériences avez-vous pu acquérir au même poste ?

Catégorie 4 : Compétences et maîtrise des outils

  • Quelle est votre connaissance des process ?
  • Quelle maîtrise avez-vous des logiciels ?

Catégorie 5 : Qualités humaines et personnelles

  • Laquelle de vos qualités personnelles représente un atout pour ce poste ?
  • Pratiquez-vous un sport ? Si oui, lequel ?
  • Quelles sont vos passions ?

Bien entendu, les questions sont à adapter en fonction du poste proposé et de vos critères de sélection. La grille est avant tout un outil qui va vous permettre de juger les candidats de façon objective. À la fin d’un entretien bien mené, vous aurez à votre disposition un véritable portrait professionnel de votre candidat. Gardez à l’esprit qu’il est important pour cela de poser des questions ouvertes et d’éviter de vous laisser influencer par un jugement personnel.

Pratique et simple : la grille en tableau

Les questions et critères définis peuvent être simplement dressés en liste. Cependant, le tableau offre de nombreux avantages. Il permet par exemple de laisser des champs libres afin d’y inscrire la réponse du candidat et vos ressentis. Il permet également d’instaurer un système de notation. Le tableau est également plus visuel, il permet de voir en un coup d’oeil toutes les ques- tions et la note globale du candidat.

Il peut être construit selon le modèle suivant :

  • Une première colonne réservée aux questions à poser et aux critères de recrutement
  • Une deuxième colonne réservée à la réponse du candidat et à vos observations
  • Plusieurs colonnes réservées au système de points négatifs et positifs.

Exemple de présentation et de fonctionnement :

Préparez votre grille en amont afin d’avoir bien en tête toutes les questions. Évitez cependant de l’utiliser durant l’entretien pour ne pas déstabiliser le candidat à chaque réponse. Une fois l’entretien terminé, reportez les notations dans votre tableau.

4 types de questions à exclure de la grille

bon à savoir

La question des antécédents judiciaires est illégale, sauf dans le cas particulier où une réglementation spécifique exige un casier judiciaire vierge (métiers de la petite enfance, agent de sécurité…)

Les questions illégales* :

religion, maladie, origines ethniques, orientations sexuelles, relations familiales et conjugales, appartenance politique… autant de sujets qu’il vous est interdit d’aborder durant un entretien. En effet, ces critères ne sont en aucun cas en rapport avec les compétences d’un candidat et peuvent être discriminatoires.

Les questions maladroites :

Une question peut ne pas être illégale mais assez maladroite pour faire fuir un candidat ! Rayez donc de votre liste les « Préférez-vous travailler avec un homme ou une femme ? », « Refuseriez-vous de faire des heures supplémentaires ? » ou encore « Quelle importance accordez-vous au salaire ? ». Il en va de même pour « Qu’est ce que vous avez de plus que les autres candidats ? » ou « Pourquoi vous et pas un autre ? » qui vont déstabiliser le candidat plutôt que le challenger.

Les questions clichées :

votre principale qualité et votre principal défaut ? Mieux vaut laisser de côté ces questions éculées et peu pertinentes pour se concentrer sur les qualités concrètes du candidat. Orientez plutôt votre question de façon professionnelle comme « Quelle qualité personnelle représente un atout pour ce poste ? ».

Les questions floues et/ou trop personnelles :

Pour en savoir un peu plus sur un candidat on peut être tenté de lui poser des questions qui sortent du cadre professionnel. Rien de mal à cela, mais il faut veiller à rester pertinent et à ne pas aller trop loin. Préférez une question sur les loisirs (sport, cinéma, photographie…), qui vous donnera un aperçu de la culture du candidat, à une question comme « Parlez-moi de vous ».

* source : https://infos.emploipublic.fr/article/entretien-d-embauche-les-questions-que-l-on-ne-doit-pas-vous-poser-eea-6650

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Le Mag'RH, le magazine RH des PME.

Randstad
Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher