« Nobody », d’après les textes de Falk Richter, mise en scène de Cyril Teste, avec le collectif d’acteurs La Carte Blanche

Une dizaine de personnages derrière une large baie vitrée, un grand écran au-dessus de la scène qui projette la pièce en temps réel : Cyril Teste et le collectif MxM embarquent le spectateur à bord d’un objet théâtral non identifié. Une critique sombre et acerbe d’un certain mode de management déshumanisé.

nobodyJean Personne est consultant en restructuration d’entreprise. Complice désabusé d’un système qui impose la loi du plus fort, il assiste à la dérive d’une organisation dans laquelle les collaborateurs se jugent, s’épient, s’évaluent et se jalousent. Mais petit à petit, la mécanique se dérègle et Jean perd pied. Il devient acteur à la fois de l’éviction des autres et de sa propre déchéance.

Grâce à un procédé novateur et parfaitement maîtrisé, le spectateur assiste en direct à cette comédie humaine à l’humour tendu et grinçant. Théâtre et cinéma sont subtilement imbriqués : les comédiens jouent sur scène et sont simultanément filmés sur grand écran. Derrière la baie vitrée, les employés sont enfermés, comme dans un vivarium, métaphore de l’aliénation au travail dans laquelle ils se débattent.

« Nobody » est une démonstration brillante et désespérée de la violence de certaines dérives managériales et de la déshumanisation qu’elles engendrent. Désintégration de la vie privée, relations humaines dévoyées, absurdité des tâches à accomplir … la pièce dénonce une société soumise au diktat du travail et de la productivité. Il s’agit d’une fiction bien sûr, mais est-on si loin de la réalité ? On ne peut en effet nier le caractère dévastateur de certaines formes de management. En particulier lorsque le travail s’approprie l’humanité de la personne pour la plier aux objectifs de l’entreprise. Mais peut-on réellement poursuivre indéfiniment la course au profit et à la rentabilité à court terme ? La logique purement économique semble avoir atteint ses limites et la nécessité de replacer le capital humain au centre des organisations se fait de plus en plus pressante. C’est le propos essentiel de cette pièce singulière et vertigineuse d’une étonnante virtuosité.

Au Montfort Théâtre à Paris et au Théâtre Jean Vilar à Vitry sur Seine

Falk Richter

falk-richter-squareFalk Richter est l’un des plus importants dramaturges et metteurs en scène de la jeune scène allemande.

Jeune metteur en scène, Cyril Teste créé le collectif MxM avec d’autres artistes, comédiens, créateurs lumière, musiciens et vidéastes. Il enseigne également dans différentes écoles supérieures d’art dramatique. Il travaille sur le concept de performance filmique où le tournage, le montage et le mixage se font en temps réel devant le public.

 

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher