Lettre de refus de candidature à un poste : que dire ?

Modèle gratuit de lettre au format word avec zones de personnalisation

Format :

Word (.doc)

Mise à jour du document :

07/09/2016

Légalement, rien ne vous oblige à répondre à une personne écartée du processus de recrutement. Toutefois, une large majorité des candidats préfère recevoir des nouvelles, même lorsqu’elles sont mauvaises. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici quelques conseils.

Légalement, rien ne vous oblige à répondre à une personne écartée du processus de recrutement. Toutefois, une large majorité des candidats préfère recevoir des nouvelles, même lorsqu’elles sont mauvaises. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici quelques conseils.

Pourquoi répondre à un candidat refusé ?

Cela joue sur votre marque employeur, et sur votre marque de manière générale

Des études ont prouvé qu’un candidat qui garde une mauvaise impression d’une entreprise suite au processus de recrutement est moins enclin à acheter des produits de cette entreprise. A l’inverse, s’il est satisfait de son expérience avec un employeur même sans avoir été retenu, il peut devenir un client fidèle.

C’est un investissement sur l’avenir

Si le candidat ne convient pas pour l’instant, peut-être a-t-il le profil parfait pour occuper un futur poste dans votre entreprise. Lui répondre aujourd’hui le convaincra plus facilement de considérer votre offre demain.

Que dire ?

La lettre de refus n’étant pas obligatoire, il n’existe aucune disposition légale vous imposant quoi que ce soit. Toutefois, certaines informations devraient logiquement y apparaître. Par exemple :

Vos coordonnées

La référence de l’offre d’emploi en objet

Pour que le candidat puisse s’y retrouver s’il a postulé auprès de plusieurs entreprises, comme c’est généralement le cas.

Les formules de politesse habituelles

Commencez par un Madame ou Monsieur, de préférence personnalisé, puis achevez avec une formule classique de type « veuillez agréer mes plus sincères salutations ».

Une explication sur votre refus

Elle est facultative, mais appréciée. Les candidats préfèrent les courriers personnalisés. Ce n’est bien sûr pas toujours faisable, surtout si vous recevez des centaines de CV pour une offre, mais vous pouvez par exemple expliquer que vous avez simplement décidé de choisir quelqu’un d’autre pour cette fois.

Une invitation à consulter vos autres offres d’emploi

Si le profil vous parait intéressant malgré le refus pour ce poste en particulier.

Une information sur l’état du CV

Enfin, si vous avez l’intention de conserver les coordonnées du candidat pour le recontacter ultérieurement pour un poste qui lui conviendrait davantage, les règles de la courtoisie imposent que vous le précisiez dans votre lettre.

A noter

Un candidat satisfait de son expérience avec un employeur peut devenir un client fidèle

Pour obtenir ce document, merci de renseigner ces quelques informations :

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de notre fichier Clients & prospects. Conformément aux dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, l’Utilisateur est informé qu’il dispose d’un droit d’accès, d’opposition, de rectification et de radiation des données le concernant. Pour exercer ces droits, il suffit à l’Utilisateur d’en faire la demande auprès du Correspondant Informatique et Libertés de Randstad à cil@randstad.fr

Prévisualisation du document :

Mots clés associés

Partagez cet article

Les documents proposés en téléchargement sur lemagrh.randstad.fr n’ont pas pour vocation de se substituer aux conseils d’un professionnel. Ils sont proposés uniquement à titre d'exemples pour faciliter votre travail de rédaction et ne sauraient être exhaustif. Leur contenu ou leur utilisation ne saurait, en aucun cas, engager la responsabilité du Groupe Randstad France. Il vous appartient d'en vérifier la conformité avec les lois en vigueur et les règles et usages de votre entreprise.

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher