L’innovation, c’est maintenant !

L’innovation ne se résume pas aux produits et technologies. Son champ est bien plus large, et va de l’organisation aux process en passant par les relations sociales ou le marketing. Ainsi, les leviers de croissance sont nombreux pour votre entreprise, et permettent de mener des projets avec des budgets plus restreints que le champ de la recherche et développement.

Si l’innovation est pour vous un mot tiroir, à la mode certes mais quelque peu difficile à appréhender au quotidien, sachez que vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas. Un récent rapport de la chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France(1) dresse un constat en forme d’appel à « débrider l’innovation » qui, en termes de croissance et d’emplois, ne sont selon elle « pas au niveau de son potentiel ». Ainsi, « près de la moitié des PME françaises n’ont pas entrepris de démarche d’innovation au cours des deux dernières années », affirme le rapport, en rappelant le retard pris par la France en la matière : alors qu’elle est au 6e rang mondial en recherche et développement, elle n’occupe que la 17e place dans le domaine de l’innovation.

Dépasser les freins à l’innovation

Les raisons de ce désamour ? Le manque de moyens pour financer les projets d’innovation, des dossiers de financement complexes à monter, quand ce n’est pas une difficulté à identifier les bons interlocuteurs ou tout simplement à trouver le temps d’animer une dynamique orientée vers les projets innovants. A cet égard, une étude plus ancienne de l’Observatoire des PME relève que « c’est souvent la pression du client qui pousse la PME à innover ». Si cette prise de conscience générale va dans le sens de politiques publiques plus lisibles et incitatrices, vous pouvez sans attendre cultiver cet esprit d’innovation si porteur de croissance pour votre PME. Il serait en effet dommage de vous priver de ce potentiel.

Mille et une façons d’innover

L’innovation ne rime pas forcément avec le fameux dyptique « recherche et développement ». En effet, l’innovation ne se résume pas, loin s’en faut, à la technologie ou au produit. « Seules 20% des innovations sont de source technique », rappelle le rapport de la CCI de Paris Île-de-France. On n’invente pas tous les jours le premier baladeur MP3 ou l’appareil photo numérique. Aussi, vous avez à disposition différents leviers pour appuyer sur l’accélérateur de l’innovation et apporter de la valeur ajoutée à vos clients.

Un fabricant de ceintures lombaires médicales a, par exemple, développé un produit plus « design » pour les femmes, une entreprise a commercialisé des paquets de tisane en format poche pour un usage plus nomade, une autre vend exclusivement sur Internet. D’autres PME encore ont mis en place un nouveau process et/ou matériel améliorant la qualité produit ou la relation client. Le capital humain de votre entreprise constitue également un formidable potentiel d’innovation : une nouvelle organisation du travail, un management coopératif, des espaces de travail repensés sont autant de pistes à étudier. En définitive, gardez à l’esprit que 80% des innovations sont de nature sociale, organisationnelle, commerciale, marketing ou financière. Et pour tous ces projets, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

Une dynamique collaborative

En effet, vous avez tout à gagner à privilégier le travail en réseau et vous rapprocher des acteurs publics du financement, mais également des centres de recherche, grandes écoles et grandes entreprises de votre région. Sachez que le crédit d’impôt recherche ou les aides liées par exemple au statut de Jeune entreprise innovante encouragent les passerelles et l’accompagnement de projets innovants : selon la dernière enquête annuelle de l’Observatoire de la relation entre PME et grandes entreprises, 63% des PME font appel à ces deux dispositifs pour le financement de leurs innovations.

Pour certains projets, le crowdfunding (financement participatif) peut représenter aussi une ressource. De façon générale, usez et abusez des nouvelles technologies. Outre les innovations qu’elles peuvent constituer en elle-même, elles vous donnent accès à une riche base d’informations, émanant des organismes de recherche, de partenaires économiques, de branches professionnelles. Comme ce guide « Osez l’innovation! » pour les entreprises de services, etc. De précieux sésames pour maintenir une veille créative stratégique, avec peu de moyens. N’hésitez pas à encourager vos managers à le faire : c’est le premier pas vers cet « esprit fablab », qui n’est pas réservé aux grands groupes.

 

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher