Handicap et recrutement à l’heure des réseaux sociaux

Salons de l’emploi virtuel ou émergence de réseaux sociaux dédiés aux personnes en situation de handicap : la politique handicap se met à l’heure du web 2.0. A l’occasion du salon Handi2day, qui se déroule du 21 au 25 Octobre, Randstad fait le point sur les opportunités de ces nouveaux outils de recrutement.

RS & handicap_articleRéseaux sociaux et salons virtuels : les nouveaux outils du recrutement

Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo : les réseaux sociaux et les salons virtuels font désormais partie de la palette indispensable des outils du recrutement. Rapidité des échanges, interactivité, possibilité d’échanger avec des candidats venus de toute la France : les outils du web 2.0 facilitent la rencontre parfois difficile entre la jeune génération Y et les recruteurs qui recherchent des profils qualifiés.

Des profils plus qualifiés sur les réseaux sociaux

Même constat et même attitude chez les candidats en situation de handicap, qui trouvent dans ces nouveaux outils le moyen de s’informer et de postuler. Une opportunité aussi pour les entreprises d’entrer en contact avec des candidats qualifiés, qui n’empruntent pas toujours les circuits classiques du recrutement.

« Les personnes en situation de handicap fréquentent peu les forums pour l’emploi ou hésitent souvent à passer la porte d’une agence. Sans doute par crainte de stigmatisation. Les moyens traditionnels de recrutement ne suffisent donc pas à satisfaire la demande en compétences sur des niveaux d’étude plus élevés. » explique Philippe Bouchard, responsable de la mission Handicap chez Randstad.

Le besoin en compétences se fait sentir en particulier dans le secteur tertiaire, le milieu bancaire ou l’aéronautique. Le Web 2.0 peut donc être une réponse pertinente pour rencontrer des candidats handicapés au niveau de qualification élevé.

Des réseaux sociaux dédiés à l’emploi handicapé

Handicap visuel

Au-delà des réseaux classiques, des réseaux sociaux dédiés au handicap commencent à émerger sur la toile. Hemploi, Talenteo ou Réseau Handicap proposent désormais des espaces de discussion et de recrutement destinés aux personnels handicapés en recherche d’emploi. Les recruteurs peuvent y présenter leur politique handicap, poster des offres, et dialoguer en temps réel avec les candidats. Seul inconvénient, le ticket d’entrée pour accéder à ces réseaux payants n’est pas à la portée de toutes les entreprises.

« Ces nouveaux outils représentent un investissement financier et humain important pour une PME, avec la nécessité d’avoir un community manager pour animer leur espace et traiter les demandes des candidats. Faire appel à des intermédiaires de l’emploi peut permettre de mutualiser les coûts et favoriser l’accès des petites entreprises à ces nouveaux réseaux. »

Recruter des personnels handicapés via le web 2.0 : effet de mode ou standard de recrutement de demain ? Si ces nouveaux outils font leurs premiers pas, la tendance de fond semble bien réelle.

« Nous étudions de près les opportunités offertes par ces nouveaux outils. On ne peut pas ignorer la tendance du web 2.0 qui sera amenée à se développer fortement dans les années à venir. A chaque génération ses outils de recrutement » conclut Philippe Bouchard.

Du virtuel au réel… un moyen complémentaire qui a le mérite de créer une autre passerelle en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher