Difficultés financières : quels sont les recours pour l’entreprise ?

Article précédent

Problème de trésorerie, carnet de commande peu fourni… votre entreprise connaît depuis quelques mois des difficultés financières. Quelles sont les mesures à prendre pour aider votre entreprise à sortir la tête de l’eau ? Tour d’horizon des aides à saisir pour relancer la machine…

Faites de votre banquier votre allié

En cas de difficultés passagères, négociez avec votre banquier des « facilités de caisses » qui vous aideront à couvrir les décalages ponctuels entre les dépenses et les recettes, comme par exemple au moment du paiement des salaires, de l’Urssaf, de la TVA… Avance de trésorerie pour le paiement partiel ou total de vos factures en cours, ou encore garantie en cas d’impayé, votre banque peut mettre à votre disposition des solutions de financement pour vous aider à faire front.

Négociez des délais avec l’administration

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFP) permet aux entreprises en difficulté de bénéficier d’un plan de règlement de créances personnalisé. L’objectif ? Un échelonnement du paiement des charges fiscales, sociales et patronales.

Déclenchez une procédure de mandat ad hoc

Il s’agit d’un mécanisme par lequel vous demandez au tribunal de commerce de nommer une personne indépendante, extérieure à l’entreprise, pour vous aider à analyser votre situation et à mettre en œuvre des solutions de redressement. Pour en bénéficier, votre société ne doit pas être en cessation de paiement. Faites une demande écrite auprès du tribunal de commerce, en exposant votre situation, les difficultés et les solutions envisagées.

Sollicitez le CODEFI

Si vous détenez une entreprise de moins de 400 salariés, le Comité Départemental d’Examen des problèmes de Financement des entreprises peut vous aider à examiner votre situation et vous conseiller sur les mesures à prendre pour faire face à vos difficultés financières, et servir de médiateur auprès des administrations fiscales et sociales et des établissements bancaires.

Demandez une procédure de sauvegarde

En cas de difficultés, l’ouverture d’une procédure de sauvegarde peut vous aider à maintenir les emplois, régler vos dettes et mettre en place une réorganisation de l’entreprise. Cette procédure s’adresse à tout type d’entreprises justifiant de difficultés d’ordre juridique, social, économique ou financier.

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Le Mag'RH, le magazine RH des PME.

Randstad
Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher