Booster votre communication et votre visibilité pour mieux recruter

Réseaux sociaux, salons de recrutement, relations avec les écoles ou organismes de formation professionnels, site Internet… Comment mieux vous faire connaître et faire connaître vos métiers pour trouver les bons profils ? De nombreuses actions reposent sur un état des lieux de votre entreprise, établi en amont du recrutement.

Vous avez pris la décision d’embaucher pour accélérer votre développement. Comment le faire savoir et attirer le meilleur candidat ? Commencez par communiquer auprès de vos équipes ! Dans les PME, près de la moitié des recrutements passe par la cooptation et le bouche-à-oreille. Il est donc utile d’annoncer haut et clair l’ouverture d’un poste et de faire passer l’info à vos salariés. Limitez votre communication aux postes réellement ouverts. En effet, si vous lancez un appel alors que vous avez déjà un candidat en tête, l’effet en interne pourrait être démobilisateur.

Les actions en interne ne suffisent pas toujours. Un bon recrutement suppose d’avoir du choix et souvent de multiplier les canaux de recrutement. Au-delà de la définition précise du poste et du profil du candidat recherché, vous aurez besoin de temps et d’un budget.

Réseaux sociaux, un outil sur le long terme

Vous avez du temps et peu de budget ?

Les réseaux sociaux représentent une solution chronophage, mais peu coûteuse. Ils vous permettent de mettre en place une image durable d’employeur. Toutefois, pensez à bien anticiper l’évolution de votre entreprise et les effets de mode en choisissant celui ou ceux qui vous correspondent le plus : généralistes (Facebook, Twitter) ou spécialisés (Linkedin, Viadeo), mais aussi et surtout ceux qui correspondent à la cible de candidats que vous recrutez (cadres/non cadres, plus juniors ou plus expérimentés…). Gardez à l’esprit que, malgré leur forte viralité, bâtir une audience et une crédibilité sur ces sites prend du temps.

Vous pouvez également miser sur des partenariats de long terme avec une université ou un établissement professionnel dans votre secteur. Être mécène de projets, participer à des jurys, proposer régulièrement des stages, n’est pas réservé qu’aux grands groupes !

Des filières classiques : du recrutement à l’événementiel

Vous avez peu de temps, mais un budget dédié à votre recherche ?

Pensez à l’événementiel, en vous greffant à un salon étudiant ou à un salon professionnel. Votre défi sera alors de vous distinguer des autres exposants, à la fois par l’aspect de votre stand et par l’expérience proposée aux candidats. Une table avec quatre chaises, un recruteur en costume cravate et un peu de documentation risque de ne pas suffire. Si vous avez un chargé de communication, travaillez avec cette personne sur l’esthétique de votre stand, sa configuration, son ameublement. Et imaginez quelques animations, comme des mini-formations, quizz, concours ou simulateurs, qui permettront d’attirer l’attention et de vous démarquer par rapport à vos concurrents. Si cela est possible, faites aussi venir un ou plusieurs salariés. Ils pourront partager leur expérience avec les candidats et seront les meilleurs ambassadeurs des valeurs humaines de votre entreprise.

Pour sortir du lot, vous pouvez même créer votre propre événement, comme cette créatrice de mode qui a proposé aux candidats de ses boutiques de venir relooker des cadres de l’entreprise, après une formation au conseil en image.

Intermédiaire et travail temporaire : des pistes rentables et efficaces

Toutes ces actions nécessitant cependant du temps, un cabinet de recrutement ou une agence de travail temporaire peuvent s’avérer être une solution efficace et rentable. Elle vous permet d’accéder à des sources de candidats auxquelles vous n’auriez pas accès en recrutant seul, tout en gagnant en réactivité, mais également en fiabilisant votre recrutement.

Quelles que soient vos disponibilités, réservez également du temps pour les schémas de recrutement « classiques ». Le site de Pôle Emploi, de l’Apec et les agences de travail temporaire sont des pistes intéressantes. Selon votre secteur d’activité, le poste proposé, le profil recherché… elles peuvent être performantes et surtout vous faire gagner du temps grâce à leurs bases données de candidats qualifiées et évaluées. Les sites web de « job boards » comme Monster ou certains sites spécialisés dans un secteur d’activité peuvent également être très utiles, à condition d’y consacrer un peu de temps et de budget.

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher