Coup de froid sur le salaire des cadres !

Expectra vient de publier son 11e baromètre sur le salaire des cadres. En 2013, les salaires n’ont progressé que de 0.5% par rapport à 2011. Un coup de froid général, témoin de la frilosité économique ambiante.

Barometre_des_salaires_cover_article_v3

1Coup de frein général

Entre 2012 et 2013, le salaire des cadres n’a progressé que de 0.5%, un chiffre qui confirme le ralentissement des salaires enregistré ces deux dernières années. Dans un contexte économique tendu, marqué par un taux de chômage élevé, la baisse générale de l’activité et des investissements, les entreprises se sont montrées moins généreuses côté rémunération.

Barometre_des_salaires_article_v52L’informatique a le vent en poupe

Ce sont les métiers de l’informatique qui connaissent cette année la plus forte progression de salaire, avec +1.8 % par rapport à 2012. Avec le développement des nouvelles technologies, de l’open source, du e-commerce ou les préoccupations liées à la sécurité des systèmes informatiques, les entreprises doivent faire face à un environnement plus complexe. Résultat : les profils pointus comme les développeurs, les ingénieurs réseau ou les architectes techniques sont particulièrement recherchés.

3La R&D en panne sur les salaires

L’année 2013 n’a pas favorisé les salaires des métiers de la Recherche et Développement, qui enregistrent la plus faible progression. Les entreprises se sont concentrées sur la réduction des coûts, laissant de côté les activités liées à la recherche et à l’innovation. En revanche, les salaires de la R&D continuent de progresser dans certaines régions, comme dans l’Est de la France.

4Prime à l’optimisation des coûts

Dans un contexte économique morose, les fonctions permettant d’optimiser ou de réduire les coûts ont eu la préférence des entreprises. Les cadres des fonctions achats, de la logistique et de la supply chain, ou les analystes financiers arrivent à tirer leur épingle du jeu. En revanche, les métiers liés au commercial, au marketing ou aux ressources humaines enregistrent de faibles progressions de salaires.
Carte France Expectra

5L’Île-de-France plus dynamique que la province

Contrairement aux années précédentes, les salaires des cadres d’Île-de-France ont été plus dynamiques que ceux de la province. Une évolution liée à la volonté de rééquilibrage des salaires et à la présence des sièges sociaux en région parisienne où se concentrent les fonctions stratégiques ayant enregistré les plus fortes progressions de salaire.

L’analyse de Jean-Baptiste Bruneau, Responsable Marketing Expectra

« Grande surprise de ce baromètre, l’évolution des salaires n’a pas favorisé les métiers des ressources humaines, pourtant très sollicités en période de crise, en particulier pour la gestion des plans sociaux. Les salaires des métiers des RH n’a progressé que de 0.2% cette année, en repli par rapport aux années précédentes. »

Découvrez ci-dessous un extrait de l’étude 2013 sur les salaires des cadres réalisée par Expectra :

Pour en savoir plus sur la thématique « salaire », rendez-vous sur le blog d’Expectra.

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Le Mag'RH, le magazine RH des PME.

Randstad
Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher