Avez-vous pensé au team-building pour renforcer la cohésion d’équipe ?

Team-buildings interactifs et ludiques, artistiques et créatifs, sportifs ou bien encore gastronomiques… L’offre en la matière est pléthorique, avec des activités proposées de plus en plus originales. Comment faire le bon choix ? Tout dépend des objectifs visés et du profil des participants. Revue de détails…

Le principe du team-building n’est pas nouveau. A la fin des années 70, il était souvent réservé aux commerciaux ou aux managers dans le cadre de séminaires dits de « motivation ». Le team-building dans sa forme actuelle a pris son essor dans les années 80 et s’adapte aujourd’hui à tout public.

Dans ce contexte actuel où les salariés recherchent sens et cohésion dans leur travail, le team-building fait désormais partie de la panoplie des outils à la disposition des managers. Proposer un team-building à ses équipes, à de nouveaux arrivants, à des commerciaux ou à des cadres n’est pas uniquement le moyen d’offrir un moment de détente mais aussi de communiquer un message, de motiver et surtout de renforcer la cohésion d’équipe.

« C’est un outil qui est là pour renforcer une compétence collective » précise Stéphane Waller, directeur fondateur de l’agence Meltis. « L’objectif peut être d’accroître la capacité à innover collectivement, à faire de la négociation ou à mieux travailler ensemble malgré des objectifs antagonistes. »

Team-buildings ludiques :

Quand le jeu devient un enjeu…

gamePour renforcer la cohésion d’équipe, rien ne vaut des team-buildings basés sur le jeu, dont les vertus en matière de pédagogie et de résultats ne sont plus à démontrer. Incenteam propose par exemple une cinquantaine d’activités ludo-pédagogique dont Team Synergie qui met les participants en situation permanente d’interaction et de négociation. En équipe et entre équipes, les salariés découvrent la valeur de l’information, l’influence de la communication, le rôle de la confiance et les principes de l’accord gagnant-gagnant.

Avec Team Excellence, les participants doivent faire appel à leurs ressources individuelles et collectives pour relever les défis proposés tout au long d’un itinéraire pédagogique parsemé d’épreuves et de surprises. Ici, pas de place au hasard ! Les participants sont maîtres de leurs objectifs et de leur organisation.

Team-buildings artistiques :

« C » comme Créativité et Cohésion d’équipe

chantPour stimuler l’innovation et la créativité, il existe de nombreuses team-buildings artistiques. Plâtre et moi propose aux participants, de créer leur propre œuvre d’art le temps d’une ou plusieurs journées. Ils vont ainsi pouvoir concevoir une sculpture de leur main avec un moulage en plâtre, seuls ou à plusieurs. L’occasion de mieux se connaître, de partager et de se révéler, tout en gardant un souvenir concret de cette expérience. Estime Building propose des sessions basées sur le chant, notamment avec un concours par équipes.

Objectif : briser la glace, gérer son stress et développer sa créativité, tout en renforçant la cohésion du groupe. Lors d’une soirée de clôture, chaque équipe découvrira les prestations vocales des équipes concurrentes, défendra sa chanson et échangera ses impressions. Fous rires garantis !

Défis éco-sportifs :

Quand « challenge » et « échange » ne font qu’un…

escaladeOrganisé chaque année depuis quatre ans par le WWF, Pandathlon permet d’allier partage, marche en pleine nature et protection de l’environnement. Les entreprises peuvent ainsi envoyer une ou plusieurs équipes de trois personnes participer à ce challenge solidaire, écologique et sportif. La réussite du projet passe aussi par une mobilisation de tous les salariés autour des collaborateurs impliqués dans l’épreuve sportive, notamment via les réseaux sociaux, l’objectif étant au final de lever un maximum de fonds…

Parmi les autres team-building écologiques, il existe aussi chasse au CO2, un rallye ludique et pédagogique ayant pour toile de fond le développement durable. Idéal lors d’une journée de séminaire, cette animation allie challenge et partage.

Team-buildings insolites

Original, mais pas seulement…

chasse-tresorDe plus en plus d’acteurs proposent des team-buildings originales. La société Insolit’Pro vient, par exemple, de lancer un nouveau concept intitulé « Nos séminaires heureux » aussi bien adapté aux nouveaux arrivants qu’aux collaborateurs plus anciens. Ce séminaire de team-building se base sur le principe de la fameuse “colo” de notre enfance et une vie en communauté (avec de vrais dortoirs !) pour recentrer la communication sur l’humain, apprendre ou réapprendre à se connaître et mettre à l’honneur la force du collectif.

Des activités insolites sont par ailleurs proposées telles que la Chasse aux trésors en nocturne ou le Cook Challenge Champêtre dont le principe est de créer de toute pièce un assortiment de mets sucrés/salés en équipes. Managers et employés peuvent ainsi se retrouver côte à côte pour couper des légumes. Une situation cocasse qui permet de provoquer des conversations autres que les discussions habituelles sur l’évolution des ventes ou la facturation…

Avant de faire courir, il faut réfléchir…

Attention toutefois aux team-buildings trop « insolites ». Bon nombre de prestataires cherchent à se démarquer par des offres de plus en plus originales et extrêmes.

« C’est un peu la course à l’échalote », déplore Stéphane Waller. « Tous les team building sont intéressants, à condition qu’il y ait une réflexion pédagogique derrière. »

Or ce n’est pas toujours le cas d’après ce professionnel du secteur. « Depuis deux ou trois ans, il y a des quantités de gens qui vendent de simples animations pour séminaires sous le nom de team-building : une descente en radeau, un simple accrobranche, une dégustation de vin, un rallye en 2CV… Or, le team-building doit relever d’une approche très réfléchie et construite. » A oublier donc, le canyoning dans l’eau glacée avec des équipes peu ou pas du tout sportives. Pour autant, il faut aller au-delà des idées reçues. Meltis propose par exemple “Creative car© ” qui invite les équipes à imaginer et construire l’engin roulant qui ira le plus loin en emportant le plus de marchandises possibles.
« C’est aussi bien adapté aux hommes et aux femmes car il mêle la négociation au jeu et demande aux participants d’établir une véritable stratégie. »

Comment bien choisir

Il n’y a pas de risques de dérapages voire d’échecs si le team-building a été bien conçu et organisé par un professionnel, avec un objectif clair en matière de management. D’autant que la bienveillance est désormais de rigueur. Fini le saut à l’élastique ou les activités commando en vogue dans les années 80.

« Le coach se doit d’autoriser les salariés mal à l’aise à ne pas faire l’exercice, tout en ayant prévu une activité un peu en dehors du jeu pour ne pas les exclure », souligne Stéphane Waller.

De quoi redonner à chacun sa place au sein de l’équipe. Aussi, pour bien choisir son team building, il est préférable de bien connaître ses objectifs et de s’adresser à des consultants issus de la formation ou du coaching, plutôt qu’à des sociétés proposant des animations sans réflexions managériales et pédagogiques.

Bref, vérifiez que le team-building soit bien en phase avec vos valeurs et vos collaborateurs ! 

 

Mots clés associés
Partagez cet article

Envie de commenter cet article ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité *

Haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter Mag’RH ! et recevez toute l’actualité RH par email.

Loi Informatique et Libertés Ne plus afficher